(fr:) Les trous de blaireau (13) francais13 Nummer Info Tafel

Le blaireau habite souvent des paysages vallonnés et riches, avec des forêts, des bosquets ou des haies. La préférence est accordée aux feuillus mixtes avec une couche de buissons prononcée. Les constructions sont souvent aménagées, comme on peut le voir ici, dans des habitats forestiers et sur des versants souvent orientés vers le sud ou vers l’ouest. Les blaireaux et les renards y vivent encore aujourd’hui. Le grès multicolore, qui se forme sous le calcaire, convient parfaitement à l’aménagement de leurs grottes et de leurs tanières. Dans cette zone, les parcelles de Gisingen s’appellent « dans les trous du blaireau » et « les trous du blaireau ». Le blaireau creuse le sol forestier et son habitat peut atteindre un diamètre de 30 mètres. Son habitat est situé à environ 5 mètres de profondeur et est reliée à la surface par de nombreux couloirs. Ces coursives servent à l’alimentation en air, et à l’entrée, et à la sortie. Sa chambre est recouverte de feuilles sèches, de mousses ou de fougères.

La construction du blaireau peut être utilisé pendant des décennies, voire des siècles. Chaque génération continue de l’étendre et d’y ajouter d’autres pièces.

La distinction entre l’habitat du blaireau et du renard est simple, dans la mesure où à proximité de l’abri du blaireau on trouve leurs empreintes. Le blaireau met ses excréments dans de petits trous perdus qu’il a creusé. Souvent ces abris sont occupés, et par le renard, et par le blaireau.

Source : Wikipédia

Wolfgang Kremer : Gisingen – notre village et son histoire

link: retour au panneau d'info